🩼8 – Audrey – A chaque chien accueilli, une nouvelle relation

Dans ce premier Ă©pisode de l’annĂ©e 2021 de mon podcast Futur Chien Guide, je vous prĂ©sente Audrey qui est famille d’accueil depuis de nombreuses annĂ©es pour l’école des chiens guides de Paris. Mais cet engagement longue durĂ©e n’était pas forcĂ©ment acquis, car comment renouveler l’aventure aprĂšs un premier Ă©lĂšve chien guide au parcours presque parfait ? Comment aimer un autre chien qui sera finalement si diffĂ©rent ? Et les suivants ? Audrey nous raconte ce que sont devenus les futurs chiens guides qu’elle a accueillis, dont quelques rĂ©orientations qui la rendent trĂšs fiĂšre, mais aussi comment une de ses adorables Ă©lĂšves chiens guides s’est rĂ©vĂ©lĂ©e particuliĂšrement demandeuse au point de devoir prendre une pause.

Retrouvez ci-dessous une retranscription raccourcie et illustrĂ©e de l’épisode :

Pour commencer, est-ce que tu peux te présenter ?

Je m’appelle Audrey, j’ai 37 ans, j’habite Ă  Paris et je suis responsable pĂ©dagogique dans une grande Ă©cole d’art parisienne. PassionnĂ©e par l’art et le cinĂ©ma, je suis une personne assez dynamique !

Justement, est-ce que tu peux nous raconter comment et quand les chiens guides d’aveugles sont rentrĂ©s dans ta vie ?

Il y a plus de 10 ans, j’ai dĂ©couvert l’éducation des chiens guides d’aveugles au cours d’un reportage, au premier abord, je me suis dit que personnellement je ne pourrais jamais rendre le chien accueilli
 Puis quelques annĂ©es plus tard, lors d’un mariage, j’ai croisĂ© un chien avec une petite cape bleu indiquant â€œĂ©lĂšve chien guide” d’un cĂŽtĂ© et “Chiens Guides de Paris” de l’autre. J’ai passĂ© la soirĂ©e Ă  discuter avec sa famille d’accueil qui m’a racontĂ© toute leur aventure de famille d’accueil.

Quelques mois plus tard, pendant l’étĂ© 2013, j’accueillais Jinka, une jeune labrador sable, avec qui j’ai passĂ© 17 mois jusqu’à son entrĂ©e en Ă©ducation dĂ©but 2015. Jinka guide aujourd’hui sa maĂźtresse qui est Ă©galement professeur dans Paris !

J’ai attendu que Jinka soit remise, puis on m’a confiĂ©  fin 2015 Lemax, un golden croisĂ© labrador qui a finalement Ă©tĂ© rĂ©formĂ© du fait d’absence d’émail sur les dents (comme toute sa portĂ©e dont Laya en famille d’accueil chez Corinne). Lemax a Ă©tĂ© rĂ©orientĂ© et adoptĂ© depuis septembre 2016 par une femme qui fait de la mĂ©diation animale, notamment avec lui.

J’avais encore Lemax qui allait partir dans sa famille d’adoption lorsque Meko, un jeune labrador noir, est arrivĂ© pendant l’étĂ© 2016 et j’ai eu les deux pendant un mois d’étĂ© ! Meko avait une grosse sensibilitĂ© aux enfants, et malgrĂ© les familles relais avec des enfants, il a Ă©tĂ© rĂ©formĂ© en juin 2017 et a Ă©tĂ© adoptĂ© et vit aujourd’hui entre l’Ile de France et Saint-Malo.

On m’a confiĂ© en juin 2017 Mayotte, jeune golden retriever qui avait dĂ©jĂ  7 mois puisque j’étais sa deuxiĂšme famille d’accueil (comme ça a Ă©tĂ© le cas pour les Ă©lĂšves chiens guide de Letteli). AprĂšs un gros travail fait ensemble, elle est entrĂ©e en Ă©ducation mi-dĂ©cembre 2018. Mais suite Ă  sa prĂ©-remise avec une maĂźtresse, sa sensibilitĂ© aux autres chiens s’est rĂ©veillĂ©e au contact avec certains chiens. Elle a ensuite Ă©tĂ© rĂ©orientĂ©e et est aujourd’hui chienne de mĂ©diation pour une association en lien avec le MinistĂšre de la Justice, et elle  intervient dans les jugements dans les affaires familiales pour recrĂ©er un dialogue.

Pendant la formation complĂ©mentaire de Mayotte pour devenir chien mĂ©diateur, et j’ai accueilli en parallĂšle Oakley, berger blanc suisse qui avait 3 mois. Elle Ă©tait adorable mais n’était pas faite pour vivre en ville, elle est finalement repartie dans son Ă©levage d’origine aprĂšs 10 mois qui m’ont parus assez longs… Pour la premiĂšre fois, j’ai fait le choix de faire une pause.

Rumba, une labrador noire de 4 mois aprĂšs un mois dans une autre famille d’accueil, est arrivĂ©e cet Ă©tĂ© 2020 et est aujourd’hui avec moi au quotidien.

Est-ce qu’il y a quelque chose que tu as dĂ©couvert via cette aventure ?

Ce qui m’a le plus surpris, c’est le rapport qu’à la France aux handicaps par rapport aux autres pays mĂȘme voisins oĂč j’ai voyagĂ© avec mes Ă©lĂšves chiens guides et oĂč il n’y avait aucun problĂšme. Je l’ai appris Ă  mes dĂ©pens : en France on doit toujours se justifier…

Pour finir, quelle est ta plus grosse honte avec tes Ă©lĂšves chiens guides ?

Sans hĂ©siter avec Lemax qui avait ingĂ©rĂ© un chiffon microfibre vert fluo, et j’ai dĂ» l’aider Ă  le faire ressortir par l’arriĂšre au caniveau
 un grand moment de solitude !

Et pour contrebalancer, tes plus grands moments de fierté avec eux ?

Quand je les vois Ă  l’Ɠuvre, que ce soit quand Jinka guide ou avec ceux qui sont devenus chiens mĂ©diateurs !

Merci Ă  Audrey d’ouvrir cette nouvelle saison de mon podcast Futur Chien Guide, avec des Ă©changes toujours aussi intĂ©ressants ! Belle continuation et un beau parcours Ă  Rumba, au plaisir de te recroiser dĂšs que possible !

2 réflexions sur “🩼8 – Audrey – A chaque chien accueilli, une nouvelle relation

  1. Ping : Thibaut – Éducateur de chiens guides, un travail collectif – Futur Chien Guide

  2. Ping : BĂ©rangĂšre – Adopter son Ă©lĂšve chien guide rĂ©formĂ© – Futur Chien Guide

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s