Laurie – Un premier chien accueilli qui lui a tout appris

Dans cet épisode, je vous présente Laurie qui est famille d’accueil pour l’école des chiens guides de Paris. Tentée très jeune par le métier d’éducatrice de chiens guides, Laurie devient finalement famille d’accueil de l’exemplaire Naya. Mais c’était sans compter sur son intérêt pour les chats qui va entraîner sa réorientation vers Acadia. Mais comment continuer l’aventure après cette “réforme” ? Laurie nous raconte les quelques relais accueillis ensuite, les stratagèmes désormais mis en place avec un chat du quartier, et nous révèle aussi tout ce que lui apporte cet engagement sur le plan social.

Retrouvez ci-dessous une retranscription raccourcie et illustrée de l’épisode :

Pour commencer, est-ce que tu peux te présenter ?

Je m’appelle Laurie, j’ai 28 ans et je suis nounou de 2 enfants chez leurs parents, mon compagnon s’appelle Julien, et je vis depuis peu dans le Val d’Oise.

Justement, est-ce que tu peux nous raconter comment et quand les chiens guides d’aveugles sont entrés dans ta vie ?

C’était il y a longtemps, j’habitais encore chez mes parents, et j’ai rencontré Daniel qui était guidé par Cisca de l’école d’Ile-de-France à l’époque, et qui m’avait beaucoup renseigné sur comment devenir éducatrice de chiens guides d’aveugles, que j’ai immédiatement tenté. Après avoir eu aucune réponse positive et toujours passionnée d’animaux, j’ai travaillé en tant qu’auxiliaire vétérinaire et je faisais des gardes d’animaux chez les propriétaires directement, et c’est en cherchant des gardes que je suis tombée sur le rôle de famille d’accueil.

Je me suis tout de suite renseignée et j’ai fait la réunion d’information en avril 2017, je suis repartie avec les dossiers pour devenir famille relais et famille d’accueil. Après m’être retenue de l’envoyer pendant un mois, j’ai envoyé mon dossier en mai 2017 à l’école de Paris. Je n’ai pas eu de nouvelles jusqu’à fin septembre 2017 où l’école m’a appelée !

La petite Naya, labrador noire du CESECAH de 4,5 mois, est rapidement arrivée après un mois dans une première famille d’accueil qui ne pouvait pas poursuivre l’aventure. Une super chienne avec qui j’ai tout appris sur comment s’occuper d’un élève chien guide. Elle était un peu en surpoids, donc après plusieurs solutions, elle a maigri ce qui a permis sa stérilisation et son entrée en éducation fin septembre 2018.

J’ai appris début janvier 2019 que Naya était beaucoup trop intéressée par les chats, ce qui n’est pas compatible avec une vie de chien guide d’aveugle, donc Naya a été réorientée auprès d’Acadia, une association qui forme des chiens d’assistance pour des enfants diabétiques. Juste après un rapide test avec l’éducatrice d’Acadia, Naya est partie pour 2 mois d’essai qui ont été positif et elle a été remise en octobre 2019 à Romain, jeune garçon diabétique de 10 ans pour qui elle est une vraie ange-gardien. 

De mon côté, je voulais attendre que Naya soit remise, et puis on devait déménager aussi, alors je me suis proposée en tant que famille relais. J’ai accueilli Ouchka, une labrador noire déjà en éducation, pendant les vacances de son éducateur à Noël 2019, on s’était croisées d’ailleurs à la gare ! Puis j’ai déménagé, et pour tester ce nouvel environnement j’ai eu l’occasion d’avoir Pearl, un labrador croisé golden de 10-11 mois, en relais pendant presque 3 semaines. S’en est suivi le premier confinement, sans chien donc, qui a vraiment accentué le vide de chien.

Dès la sortie du confinement, j’ai signalé à l’école que j’étais prête pour accueillir un nouvel élève en famille d’accueil. Riad est arrivée le 10 juin, une petite labrador croisée golden de 3,5 mois. 

Comment tu gères d’ailleurs les chats avec Riad ?

Dès mon arrivée dans ma nouvelle résidence, j’ai repéré une chatte qui était régulièrement nourrie par les habitants. Bien avant que Riad arrive, j’ai passé du temps pour l’approcher et la nourrir. A l’arrivée de Riad, je les ai mis en contact de loin et puis progressivement plus proches. Maintenant, j’arrive à les nourrir ensemble, elles se tolèrent et c’est le plus important.

Pour finir, quelle est ta plus grosse honte avec tes élèves chiens guides ?

Ce n’était pas de sa faute, mais un matin à la gare de Lyon, Naya m’a fait une super diarrhée en plein milieu du hall… J’ai essayé de prévenir les gens en attendant d’avoir les moyens de nettoyer, mais une dame a marché et roulé dedans, je me suis sentie bien seule !

Et pour contrebalancer, tes plus grands moments de fierté avec eux ?

C’était avec Naya aussi, j’étais au téléphone avec ma maman et on était sur un trajet à pied, et après 10 minutes quand j’ai raccroché, je me suis rendue compte qu’elle avait fait sans indication de ma part un trajet parfait !

Merci à Laurie pour ce témoignage et pour le récit d’une réorientation réussie, qu’on peut poursuivre sur le compte instagram de Naya et Romain ! Bonne continuation avec Riad, qu’elle devienne une belle chienne guide et à bientôt !

2 réflexions sur “Laurie – Un premier chien accueilli qui lui a tout appris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s