🩼10 – Laurie – Un premier chien accueilli qui lui a tout appris

Dans cet Ă©pisode, je vous prĂ©sente Laurie qui est famille d’accueil pour l’école des chiens guides de Paris. TentĂ©e trĂšs jeune par le mĂ©tier d’Ă©ducatrice de chiens guides, Laurie devient finalement famille d’accueil de l’exemplaire Naya. Mais c’était sans compter sur son intĂ©rĂȘt pour les chats qui va entraĂźner sa rĂ©orientation vers Acadia. Mais comment continuer l’aventure aprĂšs cette “rĂ©forme” ? Laurie nous raconte les quelques relais accueillis ensuite, les stratagĂšmes dĂ©sormais mis en place avec un chat du quartier, et nous rĂ©vĂšle aussi tout ce que lui apporte cet engagement sur le plan social.

Retrouvez ci-dessous une retranscription raccourcie et illustrĂ©e de l’épisode :

Pour commencer, est-ce que tu peux te présenter ?

Je m’appelle Laurie, j’ai 28 ans et je suis nounou de 2 enfants chez leurs parents, mon compagnon s’appelle Julien, et je vis depuis peu dans le Val d’Oise.

Justement, est-ce que tu peux nous raconter comment et quand les chiens guides d’aveugles sont entrĂ©s dans ta vie ?

C’était il y a longtemps, j’habitais encore chez mes parents, et j’ai rencontrĂ© Daniel qui Ă©tait guidĂ© par Cisca de l’école d’Ile-de-France Ă  l’Ă©poque, et qui m’avait beaucoup renseignĂ© sur comment devenir Ă©ducatrice de chiens guides d’aveugles, que j’ai immĂ©diatement tentĂ©. AprĂšs avoir eu aucune rĂ©ponse positive et toujours passionnĂ©e d’animaux, j’ai travaillĂ© en tant qu’auxiliaire vĂ©tĂ©rinaire et je faisais des gardes d’animaux chez les propriĂ©taires directement, et c’est en cherchant des gardes que je suis tombĂ©e sur le rĂŽle de famille d’accueil.

Je me suis tout de suite renseignĂ©e et j’ai fait la rĂ©union d’information en avril 2017, je suis repartie avec les dossiers pour devenir famille relais et famille d’accueil. AprĂšs m’ĂȘtre retenue de l’envoyer pendant un mois, j’ai envoyĂ© mon dossier en mai 2017 Ă  l’école de Paris. Je n’ai pas eu de nouvelles jusqu’à fin septembre 2017 oĂč l’école m’a appelĂ©e !

La petite Naya, labrador noire du CESECAH de 4,5 mois, est rapidement arrivĂ©e aprĂšs un mois dans une premiĂšre famille d’accueil qui ne pouvait pas poursuivre l’aventure. Une super chienne avec qui j’ai tout appris sur comment s’occuper d’un Ă©lĂšve chien guide. Elle Ă©tait un peu en surpoids, donc aprĂšs plusieurs solutions, elle a maigri ce qui a permis sa stĂ©rilisation et son entrĂ©e en Ă©ducation fin septembre 2018.

J’ai appris dĂ©but janvier 2019 que Naya Ă©tait beaucoup trop intĂ©ressĂ©e par les chats, ce qui n’est pas compatible avec une vie de chien guide d’aveugle, donc Naya a Ă©tĂ© rĂ©orientĂ©e auprĂšs d’Acadia, une association qui forme des chiens d’assistance pour des enfants diabĂ©tiques. Juste aprĂšs un rapide test avec l’éducatrice d’Acadia, Naya est partie pour 2 mois d’essai qui ont Ă©tĂ© positif et elle a Ă©tĂ© remise en octobre 2019 Ă  Romain, jeune garçon diabĂ©tique de 10 ans pour qui elle est une vraie ange-gardien. 

De mon cĂŽtĂ©, je voulais attendre que Naya soit remise, et puis on devait dĂ©mĂ©nager aussi, alors je me suis proposĂ©e en tant que famille relais. J’ai accueilli Ouchka, une labrador noire dĂ©jĂ  en Ă©ducation, pendant les vacances de son Ă©ducateur Ă  NoĂ«l 2019, on s’était croisĂ©es d’ailleurs Ă  la gare ! Puis j’ai dĂ©mĂ©nagĂ©, et pour tester ce nouvel environnement j’ai eu l’occasion d’avoir Pearl, un labrador croisĂ© golden de 10-11 mois, en relais pendant presque 3 semaines. S’en est suivi le premier confinement, sans chien donc, qui a vraiment accentuĂ© le vide de chien.

DĂšs la sortie du confinement, j’ai signalĂ© Ă  l’école que j’étais prĂȘte pour accueillir un nouvel Ă©lĂšve en famille d’accueil. Riad est arrivĂ©e le 10 juin, une petite labrador croisĂ©e golden de 3,5 mois. 

Comment tu gĂšres d’ailleurs les chats avec Riad ?

DĂšs mon arrivĂ©e dans ma nouvelle rĂ©sidence, j’ai repĂ©rĂ© une chatte qui Ă©tait rĂ©guliĂšrement nourrie par les habitants. Bien avant que Riad arrive, j’ai passĂ© du temps pour l’approcher et la nourrir. A l’arrivĂ©e de Riad, je les ai mis en contact de loin et puis progressivement plus proches. Maintenant, j’arrive Ă  les nourrir ensemble, elles se tolĂšrent et c’est le plus important.

Pour finir, quelle est ta plus grosse honte avec tes Ă©lĂšves chiens guides ?

Ce n’était pas de sa faute, mais un matin Ă  la gare de Lyon, Naya m’a fait une super diarrhĂ©e en plein milieu du hall
 J’ai essayĂ© de prĂ©venir les gens en attendant d’avoir les moyens de nettoyer, mais une dame a marchĂ© et roulĂ© dedans, je me suis sentie bien seule !

Et pour contrebalancer, tes plus grands moments de fierté avec eux ?

C’était avec Naya aussi, j’étais au tĂ©lĂ©phone avec ma maman et on Ă©tait sur un trajet Ă  pied, et aprĂšs 10 minutes quand j’ai raccrochĂ©, je me suis rendue compte qu’elle avait fait sans indication de ma part un trajet parfait !

Merci Ă  Laurie pour ce tĂ©moignage et pour le rĂ©cit d’une rĂ©orientation rĂ©ussie, qu’on peut poursuivre sur le compte instagram de Naya et Romain ! Bonne continuation avec Riad, qu’elle devienne une belle chienne guide et Ă  bientĂŽt !

3 réflexions sur “🩼10 – Laurie – Un premier chien accueilli qui lui a tout appris

  1. Ping : Romain et Naya – Anticiper les crises pour mieux vivre le diabĂšte – Futur Chien Guide

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s