Christel et David – Devenir famille de retraite, un plaisir au quotidien

Dans cet épisode, je vous présente Christel et David qui sont aujourd’hui famille de retraite pour l’école des chiens guides de Paris. Les chiens guides d’aveugles ont en effet leur propre retraite après 8 à 10 ans de guidage auprès de leur maître. Retraités, ils peuvent rester auprès de leur maître si c’est possible, ou bien rejoindre leur famille de retraite, dernier maillon bénévole dans la vie du chien guide. Sans plus de suspens, et dans la suite de l’épisode précédent avec Fabienne, j’ai pu échanger avec Christel et David sur leur vie de famille de retraite de Finlay ! Mais comment devient-on famille de retraite ? Et quel est le quotidien d’une famille de retraite ? Christel et David nous racontent comment le premier confinement les a amenés à se tourner vers l’école des chiens guides d’aveugles de Paris pour un tout autre projet initialement. Ensemble, ils reviennent sur leur premier contact avec Fabienne, la maîtresse guidée par Finlay, mais aussi l’arrivée précipitée de Finlay dans leur foyer.

Est-ce que vous pouvez vous présenter rapidement ?

Nous sommes Christel et David et travaillons tous les deux dans le milieu de la gestion. On s’est rencontrés il y a maintenant 20 ans dans le cadre de nos études, et depuis on a fait de grands projets, dont nos deux enfants Cassandre 12 ans et Arnaud 15 ans. On court aussi beaucoup, des trails, des ultra trails, mais on aime aussi être simplement dans la nature, voire en vélo. Nous habitons dans l’Ouest parisien dans la vallée de Chevreuse assez boisée et campagne.

Est-ce que vous pouvez nous raconter comment vous êtes rentrés en contact avec les chiens guides d’aveugles ?

Pendant le premier confinement, on est passé à 100% en télétravail comme beaucoup de personnes. On a toujours bien aimé les chiens et gardé ceux de nos amis, et ces nouvelles conditions de travail nous ont permis de nous projeter, tout en souhaitant de la sécurité. C’est pour cela qu’on a contacté l’école des chiens guides de Paris pour s’engager dans cette cause, au départ pour devenir famille d’accueil. Mais l’école nous a orienté plutôt sur la famille de retraite vu notre profil (absence de transport en commun, pas d’autorisation de l’employeur).

En septembre 2020, nous avons fait notre dossier pour devenir famille retraite, puis on est allé aux journées portes ouvertes (même si elles étaient adaptées). L’école a pris connaissance de notre mode de vie, puis on a attendu jusqu’à l’appel de l’école au mois de décembre 2020. Très rapidement, on a su que notre dossier était proposé à Fabienne pour accueillir Finlay.

Avec Fabienne, on s’est appelé en famille un long moment, avec un très bon feeling entre nos deux familles. Puis on s’est rencontré une semaine plus tard, et le feeling s’est confirmé. Dès le lendemain, on a signé une période d’essai d’un mois pour l’adoption de Finlay, et Fabienne nous a confié l’ensemble des affaires de Finlay pour nous le confier directement. Ça a été très rapide, dès le 21 décembre Finlay était chez nous, les enfants étaient ravis. 

Finlay s’est tout à fait adapté à notre vie, il se balade avec nous, court avec nous, et on a l’impression qu’il a toujours été là. La première fois qu’on l’a vu, on l’avait trouvé grand. Mais au final on s’y fait, on le trouve même petit maintenant ! Il a par contre un sens du service immense, toujours là pour nous ou porter le pain au retour de la boulangerie. On a aussi pu partir aux Sables d’Olonne entre deux confinements en février, tout le monde l’a adopté, même nos proches qui avaient peur des chiens.

On a envoyé régulièrement des nouvelles à Fabienne, à l’école aussi, puis on a géré par mail la signature de la fin de la période d’essai pour un contrat définitif avec Finlay. Finalement, le fait d’accueillir un chien retraité a été très positif car il est éduqué. Cassandre arrive même à lui apprendre des tours qui ressemble à du dog dancing, Finlay continue la danse du coup !

En un an, ce projet d’avoir un chien a pu se réaliser avec le télétravail, tout en ayant trouvé une vraie communauté et une super découverte avec Fabienne. On est aussi très fiers d’avoir Finlay, on raconte souvent son histoire et ça met du lien entre humains aussi. On profite de son éducation, avec la marche en laisse, le rappel et ses directions aussi pendant nos balades ou courses. Toujours le sens du service, et cette fierté qu’il a, et on profite de tout le travail qui a été fait par la famille d’accueil, l’école, et avec Fabienne aussi. 

D’ailleurs, est-ce qu’il y a quelque chose que vous avez découvert avec Finlay ?

On était surpris que le chien retraité reste la propriété de l’école, même si ce n’est pas un problème pour nous. L’accompagnement et les nouvelles prises par l’école des chiens guides de Paris nous ont agréablement surpris. On ne s’est sentis vraiment pas seuls, en intégrant aussi la grande famille des chiens guides d’aveugles.

Pour finir, quel est votre plus gros moment de solitude et de fierté avec Finlay ?

Alors il aime bien aller se baigner, et une fois je (David) suis allé courir avec Finlay, et il en a profité pour aller se baigner dans de l’eau en contrebas, et il ne voulait plus en sortir ! Plusieurs coureurs sont passés et m’ont même indiqué qu’il fallait se résoudre à le chercher. Il est finalement sorti, et pour tester je lui ai renvoyé un bâton, ce qui nous a fait perdre à nouveau 10 minutes, car il ne voulait vraiment pas en sortir !

La première fierté est d’avoir été choisie par l’école et par Fabienne. Puis quand je (Christel) suis allée courir avec lui et mes copines. Le husky de ma copine a filé derrière des biches, et Finlay est allé le chercher et l’a ramené tout de suite. 

Continuez à suivre leurs aventures sur sa page Facebook Finlay Chien Guide.

Merci beaucoup à Christel et David pour votre témoignage qui me permet pour les 1 an de mon podcast en bouclant la boucle de la vie des chiens guides d’aveugles avec la retraite ! A très bientôt pour rencontrer Finlay en tant que jeune retraité à vos côtés !

Une réflexion sur “Christel et David – Devenir famille de retraite, un plaisir au quotidien

  1. Ping : Timothée et Japlou – Un chien guide pour courir plus loin – Futur Chien Guide

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s