Aller à Disneyland Paris avec un (futur) chien guide

J’avoue ne jamais avoir mis les pieds à Disneyland avant de venir à Paris pour mes études, mais à partir de ce moment-là, avec mon pass annuel il était hors de question de ne pas emmener mes élèves chiens guides en relais ! Ma première visite avec un chien guide d’aveugle remonte à avril 2017 avec Folio, et j’avais plein de questions sur les démarches et l’accueil qui m’attendaient. Disneyland Paris venant de rouvrir après de nombreux mois, quel meilleur moment pour vous partager mon expérience pour profiter au mieux de votre séjour à Disneyland Paris avec un chien d’aveugle (ou d’assistance). 

Bien préparer sa visite, c’est surtout s’adapter

Pour bien préparer le trajet, mon article dédié « Voyager avec un élève chien guide« .

Pour information, en-dehors des chiens guides et d’assistance, les animaux ne sont pas admis au sein des parcs, mais peuvent être confiés au Point Accueil Animaux (payant) pour la journée. Il est aussi possible d’y confier gratuitement son chien guide d’aveugle ou d’assistance.

Si on souhaite comme moi profiter de Disneyland Paris avec un (futur) chien guide, c’est possible ! Il n’y a pas de procédure spécifique, que le chien soit en activité ou encore en formation, les chiens guides d’aveugles et d’assistance sont tout à fait autorisés dans l’ensemble des 2 parcs (boutiques, spectacles, restaurants et certaines attractions). Je n’ai jamais eu besoin d’aller à l’hôtel, mais ils sont bien sûr comme partout autorisés.

Pour revenir à mon expérience, en tant que famille d’accueil ou relais, le plus important est de s’adapter aux conditions de visite le jour J (affluence, météo, etc), et surtout d’écouter son chien guide, surtout s’il est encore en formation, pas la peine de le mettre en difficulté, il faudra s’adapter selon ses réactions, comme on le fait au quotidien.

Au niveau des papiers, aucun justificatif n’est nécessaire en-dehors de mes papiers et de ceux du chien, même si personnellement ils ne m’ont jamais été demandés. Par contre, comme dans tous les lieux accessibles au public, le dossard bleu d’élève chien guide est bien sûr de rigueur pour informer les Cast Members ou les visiteurs du parc de la spécificité de mes chiens ! Et comme partout, pensez à prendre une gourde et/ou gamelle d’eau pour la journée.

Du côté des maîtres de chien guide d’aveugle (ou d’assistance), il sera possible d’aller faire une “carte de priorité” ou “carte d’accès facilité” selon vos justificatifs, qui donnera droit au niveau de certaines attractions à passer par des entrées spécialement aménagées avec vos accompagnateurs, et notamment votre chien guide ou d’assistance. Un guide spécifique résume l’ensemble des éléments mis en place par Disneyland Paris.

Une fois dans le parc, une des grandes questions que je me suis posée est “Comment gérer les besoins ?”. Alors oui, il y a des caniveaux mais qui sont piétons aussi, et aucun espace spécifique n’est prévu pour le faible nombre de chiens visitant le parc chaque année (en dehors de Pluto et Dingo qui y sont au quotidien !). J’ai donc géré au mieux, en ciblant les bouches d’égout ou les coins d’herbes peu fréquentés (“Il est toléré que les animaux guides/d’assistance utilisent les espaces verts.”), et comme partout j’ai ramassé les gros besoins, voire mis un coup d’eau !

En ce qui concerne l’accès aux différentes attractions permises aux chiens guides (ou d’assistance), le plan d’accessibilité de chacun des parcs est la clé et vous permet de regarder pour chaque attraction les possibilités de s’y rendre accompagné ou non d’un chien guide (ou d’assistance). De manière générale, les attractions plus tranquilles et de type bateau ou promenades sont autorisées aux chiens guides (ou d’assistance), pour les autres non. Voici par mon expérience comment cela se passe ci-dessous pour les 2 types d’attractions : accessibles ou non aux chiens.

De nombreuses attractions, spectacles et rencontres accessibles aux chiens guides

Lors de mes différentes visites à Disneyland avec un futur chien guide, nous en avons donc profité à fond en faisant plein d’attractions autorisées aux chiens guides (ou d’assistance), en commençant par “it’s a small world” avec Folio, mais aussi des spectacles et des rencontres avec des personnages !

Plusieurs autres attractions sont d’ailleurs accessibles à Fantasyland, comme le carrousel de Lancelot et le labyrinthe d’Alice au Pays des Merveilles, que j’avoue ne pas les avoir testé lors de mes visites en compagnie de futurs chiens guides… Mais aussi plus naturellement le château de la Belle au Bois Dormant, la tanière du dragon (dans la grotte), le théâtre du château, même si je ne les classerais pas en tant qu’attractions, elles sont listées sur le plan d’accessibilité. Il en est de même pour les lieux de rencontres avec Mickey ou le pavillon des princesses.

Du côté d’Adventureland, les attractions à sensations ne sont pas accessibles aux chiens guides (ou d’assistance), je vous détaille comment s’organiser ci-dessous, mais sinon vous pouvez profiter de la Cabane des Robinson, l’aire de jeux de la Plage des Pirates et d’Adventure Isle avec ses grottes et ponts suspendus !

Frontierland est sûrement le plus autorisé du parc en termes d’attraction pour les chiens guides (ou d’assistance), puisque seul Big Thunder Mountain leur est interdit ! A nous les tours de bateaux du Thunder Mesa Riverboat Landing, le manoir hanté (même si personnellement je n’ai jamais tenté avec un futur chien guide), mais aussi les promenades en train car le Disneyland Railroad est bien accessible à nos chiens guides (et d’assistance). J’ai aussi participé avec Nox au spectacle au théâtre !

Discoveryland et ses nombreuses attractions à sensation vous semblent peut-être peu accessibles aux chiens guides (ou d’assistance), mais vous allez avoir des surprises ! S’ils ne sont pas admis bien sûr au niveau de Star Wars Hyperspace Mountain, Star Tours : l’Aventure Continue ou encore Orbitron et Autopia, ils sont autorisés à bord de l’attraction Buzz l’Eclair (Buzz Lightyear Laser Blast) comme j’ai pu le tester avec Folio, il existe même une navette adaptée avec plus de place. La descente dans le Nautilus leur est autorisée aussi, tout comme au Videopolis Théâtre (un bon plan pour attendre, je vous en reparle).

Un plan d’accessibilité du parc Studio détaille aussi les attractions autorisées, même si elles sont moins nombreuses, l’attraction Ratatouille est elle accessible, et j’ai eu l’occasion de la faire grâce au véhicule adapté avec différents élèves chiens guides comme Nox ! C’est aussi le cas des différents spectacles qui sont accessibles, que ce soit à l’Animagique Theater, Studio Theater, Stunt Show ou Stitch Live. J’ai d’ailleurs été toujours très attentive aux éventuelles réactions du futur chien guide qui m’accompagnait, prête à quitter les lieux s’il n’était pas à l’aise (finalement ils ont toujours tous dormis !).

S’organiser pour profiter des attractions inaccessibles aux chiens guides

J’ai dès ma première visite été confrontée à l’interdiction du chien dans certaines de mes attractions favorites, comme Pirates de Caraïbes par exemple… Mais comment s’organiser pour en profiter tout de même ? Je vous partage nos stratégies sur ce point, car je ne vais pas seule à Disneyland Paris, et heureusement ! 

Il y a quand même une sacrée liste d’attractions non accessibles aux chiens guides (ou d’assistance), et c’est surtout pour leur bien-être. Alors la première option, la plus simple (mais peut-être pas la plus réjouissante) est de ne pas faire l’attraction… 

L’autre solution est d’accepter de la faire seule, de mon côté on y va toujours à deux, donc si vraiment l’un de nous ou nous deux souhaitons faire l’attraction, l’autre patiente avec le futur chien guide en question ! Il y a alors plusieurs manières de s’occuper, avec une autre attraction accessible aux chiens guides (ou d’assistance) à proximité, en attendant au Vidéopolis par exemple, ou encore en parcourant les boutiques (option très tentante !).

Si nous voulons chacun faire l’attraction, au lieu de faire la queue ensemble pour une attraction inaccessible aux chiens, nous faisons un “Dog Switch” (terme non officiel) comme l’option Baby Switch (ou Rider Switch “Permet à maman et papa de monter chacun leur tour dans les attractions pour adultes sans avoir à refaire la queue”). Pas de formalisation pour les chiens guides qui sont trop peu nombreux à visiter le parc, mais en général j’attends à l’extérieur et ma moitié prend la file d’attente, et dès qu’il ressort là où je l’attends, je rentre par la sortie, déjà testé par exemple pour la fameuse attraction Pirates des Caraïbes, et succès garanti !

Attention cependant, il n’est pas possible de confier votre chien guide (ou d’assistance) à un Cast Member, ni de le laisser dans un coin, mais j’espère que cela va de soi pour tous 🙂

J’espère que ces quelques lignes tirées de mon expérience répondront à vos nombreuses questions sur comment visiter Disneyland Paris avec un chien d’aveugle ou d’assistance, n’hésitez pas à mettre en commentaire celle que j’aurais oubliées que je complète cet article, et au plaisir de vous y croiser en bonne compagnie !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s